Blog

Pourquoi j’ai supprimé Instagram.

Si vous me suivez – ou stalkez – sur instagram, vous avez du voir que j’ai tout supprimé. Puis posté de nouvelles photos. Puis plus rien. Parfois – rarement – des stories. Puis plus rien.

Bon, j’avoue, j’ai pris cette décision un peu sur un coup de tête. Mais, eh, maintenant que j’ai surmonté la crise de FOMO qui en a découlé, je vous explique un peu.

Moi, 31 ans, célibataire et sans enfant

Ce blog, c’est ma vie au Koweït mais c’est aussi une trace de mon évolution personnelle. Les débuts de ma vie de jeune adulte et des changements que je prends plaisir à noter… Et à observer.

L’autre jour, alors que je scrollais inlassablement sur instagram, je suis tombée sur un compte satirique ou sarcastique ou je ne sais pas trop. Il y avait cette citation qui m’a fait rire… Sur fond noir, il était écrit que si je suis célibataire à 30 ans, ça veut dire que j’ai statistiquement évité mon premier divorce. D’abord j’ai ri, ensuite j’ai réfléchi.

2020 sans résolution « body goal »

C’est le début de l’année 2020, j’espère que vous avez passé un bon reveillon et un joyeux Noël. On arrive au moment de l’année où fleurissent les bonnes résolutions partout sur le web. Je ne sais pas vous, mais tous les ans, dans mes résolutions, il y a « perdre 5 kilos ». Et ce, quelque soit mon poids de départ.

J’ai décidé, pour la première fois de ma vie, qu’en 2020 que cette résolution ne sera pas sur la liste.

Coucou 2020 !

Il est temps pour les traditionnels bilans de fin d’année… et les resolutions de début ! Je fais partie de ces gens qui décident de plein de choses en janvier et qui tentent tant bien que mal de les mener à bien durant l’année.

Il y a de tout et de rien. Ca va de voyager à être mieux organisée. Il y a l’envie de perdre du poids et d’avoir un peu plus confiance en moi. Il y a des choses totalement génériques et d’autre bien plus personnel.

Alors, est-ce que j’ai tenu mes résolutions ? Quelles sont les nouvelles ?

Un Noël auprès des miens

Tous les ans, je vais en France pour Noël. Je n’ai loupé Noël qu’une seule fois, quand j’étais en Asie pour mon voyage-sac-à-dos à travers l’Asie du Sud Est. Avec Juliette, nous étions à Bangkok pour fêter Noël. Je me souviens que nous avions croisé un couple de français avec qui nous avions célébré Noël.

C’est toujours étrange de fêter Noël loin de chez soi et au soleil. J’en garde un bon souvenir. Ce voyage n’a été qu’une succession de nouvelles experiences… Pourquoi Noël ne pouvait-elle pas en être une autre, finalement ?

Depuis que je vis au Koweït, j’ai une relation plutôt mitigée avec les fêtes de fin d’année.

Fatiguée d’être une femme

Hier, je devais poster un article que je voulais partager avec vous. Un article à propos du sport au Koweït, de la différence entre être actif et être sportif. De la difficulté d’être actif au Koweït. Je l’ai écrit dans la semaine et je ne l’ai pas posté.

Je ne l’ai pas posté car hier, alors que je marchais, j’ai croisé le chemin d’un homme qui se masturbait. En pleine journée matinée. Dans un lieu public. Sur une promenade, en bord de mer.

5 bonheurs d’expatrié français.

Il y a un truc super marrant quand t’es expatrié, c’est que d’un coup, tu comprends la chanson de Baloo. Ce gros ours de Disney avait bien raison : il en faut peu pour être heureux.

J’y pensais il y a quelques jours, quand j’ai vus des Pim’s Framboise dans mon supermarché… honnêtement, j’en ai eu les larmes aux yeux. Voici donc une petite liste de 5 petits bonheurs d’expatrié.

C’est la rentrée ! 5 bonnes habitudes pour une belle année

Si vous ne le savez pas, c’est le moment de l’apprendre : je suis blogueuse la nuit et enseignante la journée ! Je suis chargée d’une classe de Grande Section de Maternelle au Lycée Français de Koweit… et ce, depuis quatre ans !

La rentrée des classes est, pour moi, une bonne manière de repartir de zéro et de mettre en place un tas de choses pour passer une belle année. C’est à ce moment là que je prends mes nouvelles-bonnes-habitudes. Je partage avec vous cinq petits changements rapides à mettre en place pour commencer (et continuer !) l’année en toute sérénité.