Comment le Koweït m’a dégoutée de la fast-food

Avant de partir au Koweït, je ne savais pas dans quel pays j’allais tomber… Est-ce que c’est le paradis des gastronomes ? Vais-je me retrouver à devoir trier mes oignons dans tous les plats que je vais manger au restaurant ? Que mangent les Koweitiens ? Est-ce que je vais faire face aux problèmes liés à l’alimentation trop pimentée ?

De la nourriture partout

En arrivant au Koweït, on constate qu’on est clairement sur un modèle américain hyper capitaliste. Je ne sais pas ce que j’imaginais d’autre… Je crois que je pensais aller vivre dans un pays hyper traditionnel, avec des petits restaurants aux saveurs inconnues.

Il y en a. Des petits restaurants indiens, des petits restaurants de poissons, il y a tout un tas de petits restaurants dans lesquels je ne peux pas manger car je suis dans l’incapacité de lire la carte.

Il y a aussi des plus grands restaurants : des restaurants Libanais, des restaurants Koweitiens, des restaurants Italiens, des restaurants Français. Il y aussi des restaurants Japonais qui font un peu restaurants Chinois. On peut aussi trouver des restaurants Syriens et je connais aussi un restaurant Péruvien. Il y a toutes les cuisines du monde.

Mais les sushis que vous mangerez au Koweït sont … scandaleux. Plus maki que sushis, il ne faut pas s’attendre à une tranche de saumon cru gentiment posée sur du riz. Non, c’est de la crème, de la sauce, de la friture. C’est gras, c’est bon mais ce n’est pas japonais, en réalité.

Et il y a aussi les chaînes de fast-food : Mc Donald’s, Pizza Hut, Domino’s Pizza, Burger King, Shake Shack, Elevation Burger, Five Guys, Subway, Hardee’s, Wendy’s, Johnny Rocket et j’en passe. Certaines qui m’étaient totalement inconnues font maintenant parties de mon paysage quotidien.

On peut aussi trouver Le Pain Quotidien, Paul, Le Nôtre, il y aussi La Durée et Fauchon. Des endroits où je n’allais jamais lorsque j’étais en France mais que je retrouve avec plaisir quand Paris me manque…

La livraison à porté de doigts

Alors que je ne savais pas si c’était mieux de faire mes courses chez Lulu Market, Sultan ou Carrefour, on m’a chuchoté à l’oreille que l’application qu’il faut avoir c’est Talabat. Je suis incapable de prononcer ça correctement, mon accent français fait toujours rire les Koweitiens quand je parle de l’application. Talabat c’est quoi ? Eh bien, c’est le Uber Eats de la zone. Il y a la majorité des restaurants dessus. Et s’il n’est pas sur Talabat ? Il suffit de regarder Carriage ! Pas sur Carriage ? Il suffit de regarder sur Zitaat.

On veut manger McDo ? Pas le temps de réfléchir à combien c’est mauvais… Cinq minutes plus tard, la commande est passée. Elle sera à votre porte dans 30 minutes… Ou une heure trente, suivant les jours.

Sans compter les appels passés chez Domino’s Pizza pour commander une pizza alors qu’il me suffit de descendre les escaliers pour parler en face à face à une dame. De mon balcon, j’ai une vue sur le toit du Domino’s Pizza… Dans mon premier appartement, j’étais juste au dessus de Subway, en face de Pizza Hut. Le deuxième était à une minute d’un Maïs Alghanim et trois de Hash Brown.

Nous sommes encerclés par la nourriture. D’ailleurs, j’ai tendance à employer le mot bouffe ici. Parce que je crois que je ne me suis jamais autant goinfrée qu’au Koweït. Je trouve les nuggets de Mcdo plus gras – donc meilleur – qu’en France. Les pizza sont plus huileuses qu’en France. Tout est toujours plus gras, plus huileux, plus sucré, plus, plus, toujours plus.

Photo by Christopher Flowers on Unsplash

La découverte d’un paradis

Allez, je l’avoue : c’était pour moi le paradis. Rien que le fait de ne pas avoir à bouger de chez moi me rendait heureuse. Et même si je suis face à un restaurant qui ne livre pas. Le drive existe pour tout. Il suffit de se garer et klaxonner. Un monsieur va venir donner le menu, prendre notre commande et nous ramener tout.

Dans chaque mall, un food court. A côté de chaque supermarché local, des fast food. Dans chaque rue, un endroit pour manger. Je n’ai pas mentionné les pâtisseries que l’on trouve aussi un peu partout. De la baguette au cupcake, il y a tout ce que vous voulez manger au Koweït. Vraiment, il y a tout ce que vous voulez manger. Et même ce que vous ne voulez pas. Surtout ce que vous ne voulez pas, d’ailleurs.

Je n’aime pas cuisiner, vraiment, mettez moi dans une cuisine et c’est une horreur. Du coup… Tous ces restaurants à porté de main étaient une aubaine pour moi.

Et un jour, la lassitude.

En dehors du poids que j’ai pris, je me suis lassée. Ma mère nous emmenait parfois au McDo, il y avait des gâteaux dans le placard, des mousse au chocolat dans le frigo, elle cuisinait et on allait au restaurant. On a toujours eu une éducation correcte à la nourriture, nous n’avons jamais été interdit de quoique ce soit. Evidemment, ce n’était pas Mcdo trois fois par semaine, au même titre que nous ne mangions pas des bonbons chaque jour à la sortie de l’école.

Mais, je n’ai jamais été frustrée quand il s’agit de nourriture. Je n’ai jamais eu d’aliments interdits dans ma vie.

Mais face à une abondance que je n’avais jamais connu et personne pour me mettre des limites, je le confesse, j’ai craqué. Si on regarde mon historique de commande sur Talabat, je crois que mon premier mois, je faisais une commande tous les deux jours. Evidemment, je refuse de commander quelque chose que je peux cuisiner. Si je commande quelque chose, c’est quelque chose qu’il m’est impossible de faire : par exemple, les nuggets de chez McDo ou un burger avec la Elevation Sauce. Je veux bien commander libanais mais dans ces cas là, il y a toujours des frites dans la commande. Une salade OK, mais une qui fait quand même un peu plaisir.

Il y a des restaurants healthy mais ils sont chers. En tous cas, plus cher qu’un gros cheat meal. Et le cheat meal est devenu mon alimentation. Les premiers mois, je crois que j’ai mangé plus de burgers et d’aliments gras qu’autre chose.

Sauf qu’à force de mal manger, j’ai pris du poids, mais j’ai aussi eu une peau immonde, les cheveux perpétuellement gras et surtout, j’étais constamment fatiguée…

Photo by Fábio Alves on Unsplash

Est-ce que ces photos de burgers vous ont dégoutée ? Est-ce qu’elle vous ont donné faim ? De mon côté, je dois avouer que ça m’a plutôt coupé l’envie de manger…

Separator image Publié dans Koweit.

5 Commentaires

Ajoutez les vôtres
  1. 1
    Audrey

    Coucou Liz !

    Je comprends très bien ce soucis de nourriture.

    Lorsque j’habitais aux Etats Unis (et avant que nous nous installions seuls avec mon mari), nous avons habité quelques temps avec des membres de notre famille américaine. Ils ne faisaient quasi jamais la cuisine (sachant qu’un américain lambda ne sait rien cuisiner et que pour lui ça se limite à faire du barbecue, des burgers ou des pâtes) et du coup ils nous amenaient très régulièrement manger à l’extérieur.

    Les fast food sont tellement légions que c’est la facilité, mais nous avons nous aussi vite saturé ! Il faut dire que de base on ne mange quasi jamais dans les fast food donc ça « n’aide » pas !

    Ensuite, une fois indépendants, nous ne commandions jamais du tout prêt, mais ça, c’est parce que je cuisine et qu’on fait quand même attention à ce qu’on mange et à notre budget 😉
    J’espère que maintenant tu réussis à manger mieux?

    Bisous !

    • 2
      Eliz

      Coucou !

      J’ai l’impression que le Koweit et les Etats-Unis fonctionnent un peu sur le même modèle sur plein de points… J’ai d’ailleurs pensé à toi en écrivant cet article ! Tu sais le pire ? Je suis tombée sur le blog d’une Américaine qui a fait une escale au Koweit, elle a été choquée par tous les fast food ! Elle écrivait que c’était PIRE qu’aux Etats Unis haha !

      Ici, il y a plein de fast food mais il y a aussi tout un tas d’autres restaurants qui livrent. Le truc c’est qu’ici, même si tu veux manger japonais, ça sera gras, friture et crème, c’est une horreur.

      Et je me suis mise à la cuisine et à faire attention à mon budget aussi, parce que mine de rien, ça coute un peu cher quand même 😉 Du coup, ça va mieux maintenant et je t’avoue cependant que c’est surtout de voir les effets sur mon corps qui m’a fait diminuer la fast food (Je ne dis jamais non à un bon Shake Shack cependant haha)

      Bisous :))

  2. 3
    inconnu_qui_aime_vous_lire

    Bonjour, je viens tout juste de découvrir votre blog et je le trouve magnifique. J’aime beaucoup votre plume, et cette image que vous donnez du Koweït et celle que j’ai des pays musulmans en général. Bonne continuation

Quelque chose à ajouter ? :)