Miracle Morning : comment devenir meilleur en se levant plus tôt.

Connaissez-vous le club des 5% ?

Dans son livre, Hal Elrod explique que dans le monde, 95% des gens ne font que se contenter de ce qu’ils ont, sans chercher plus loin, sans réfléchir à s’améliorer.
Et le club des 5% eh bien… C’est ceux qui mettent quelque chose en place pour réussir. Et bonne nouvelle ! Si tu t’intéresses au Miracle Morning, c’est parce que tu désires rejoindre, toi aussi, ce club des 5%. C’est bien, il y a la volonté, on fait quoi maintenant ?

Offrez-vous un supplément de vie !

Le bouquin nous propose de nous offrir un supplément de vie. Comment ? Eh bien, tout simplement en se levant avant 8 heures du matin. Chaque matin, lève toi plus tôt, enchaine les Life S.A.V.E.R.S (qu’est ce que c’est que ça ?) et tu réussiras. Je vais être honnête, hein, il n’est pas question de bonheur dans ce livre, il est question de réussite et de productivité.

Depuis que je suis au Koweit, je me lève super tôt. En été, je suis réveillée vers 4 heures du matin et en hiver, au plus tard à 5 heures et demie. La faute au soleil, au fait que je commence le travail à 7 heures et parce que j’ai besoin de beaucoouuup de temps le matin.

Je l’ai déjà mon supplément de vie, mais maintenant j’en fais quoi ? Est-ce que je vais réussir ma vie si je passe chaque matinée à boire mon café les yeux dans le vague ? Il vaut mieux scroller Facebook – Instagram – Twitter ou faire quelque chose de concret ? Ne serait-ce pas judicieux de mettre à profit ces heures du matin ?

Voilà en gros, les questions que je me suis posée la première fois que je me suis intéressée au Miracle Morning.

Les Life S.A.V.E.R.S

Les life S.A.V.E.R.S, ce sont les sauveurs de vie. Hal Elrod est un miraculé, à 20 ans, après un accident de voiture, il décide enfin d’agir afin de s’épanouir. Short long story : il réfléchit et pense que la réussite de la vie se joue dès le matin. Petit à petit, à force de reflexion, il met en place les Life SAVERS et se sort de son bourbier.

Et du coup les life S.A.V.E.R.S c’est quoi concrètement ?

  • Silence : un peu de temps dans le silence pour se recentrer sur soi. On peut méditer, prier, ou faire de la respiration profonde.
  • Affirmations : dire à voix haute des phrases afin de programmer notre inconscient. On se lève, on se met devant le miroir et à voix haute on dit des phrases qui reflètent ce que nous voulons. Des phrases qui nous font du bien.
  • Visualisations : Après les affirmations, il y a la visualisation. Il s’agit de se visualiser dans des situations que l’on veut atteindre. Par exemple, visualise toi entrain d’écrire un livre si ton souhait est d’être écrivain.
  • Exercice physique : bouger permet de rester motivé. C’est surtout un bon moyen de commencer sa journée dans l’action.
  • Lecture : Hal Elrod conseille de lire un peu chaque matin. Evidemment, il n’est pas question de lire de la fiction… Pour devenir meilleur, il n’y a pas le temps pour la fiction. Lis des livres de développement personnel ou des livres de conseils à propos du domaine de ton choix (celui dans lequel tu veux exceller, évidemment)
  • Ecriture : écrire permet de ranger et de mettre en place ses pensées.  Ca permet aussi de prendre conscience de notre évolution et de poser à plat un flot d’idées.

Et dans les faits ?

Ça, c’est pour la théorie du Miracle Morning. Pour la pratique, il faut être ouvert au développement personnel et à des pratiques différentes de nos habitudes. Mes matins se déroulent toujours de la même manière :

  • Mon réveil sonne, je me lève directement. Fini le snooze, fini le encore cinq minutes.
  • Je bois mon café en silence et ensuite je m’accorde cinq minutes de respiration profonde.
  • Je vais courir 40 minutes ou je fais du yoga dans mon appart’.
  • Je prends une douche.
  • Je lis 15 minutes (mais j’avoue que je lis de la fiction)
  • J’écris quelques pages, plutôt centrées sur mes sentiments.

Ensuite je prends mon petit déjeuner, me coiffe et me maquille. Je me lève donc à 4 heures et demie du matin et je pars travailler entre 7 heures et 7 heures dix. Entre le moment où je me lève et le moment où je pars, je ne m’autorise pas à toucher mon téléphone.

Tu remarqueras que je ne fais ni les affirmations ni la visualisation. J’ai essayé une fois, mais je me suis sentie un peu idiote. Mon objectif de vie est relativement simple : j’aimerais bien être heureuse. Être blindée de tunes ou être chef d’entreprise … bof bof, pas trop dans mes ambitions.

Je crois en fait que je ne veux pas faire parti du club des 5%, mais que je veux juste être heureuse et bien dans mes baskets.

Du coup, j’y gagne quoi ?

Le Miracle Morning m’a permis de m’offrir un supplément de vie pour faire des choses que j’ai du mal à faire en fin de journée. Je cours le matin parce que je suis trop fatiguée après ma journée de travail, je lis le matin parce que c’est le moment où j’ai le plus de place de cerveau disponible, pareil pour l’écriture.

Quand je pars travailler, je suis de meilleure humeur. J’ai eu le temps de me réveiller et de démarrer ma journée dans le calme. Je ne suis plus chiffonnée, mon corps et mon esprit sont alertes.

Après, oui, j’avoue… À 21 heures au plus tard je suis dans mon lit avec une tisane. On peut pas tout avoir ! Le supplément de vie du matin, on le perd le soir !

Et toi, plutôt lève tôt ou couche tard ?

5 Commentaires

Ajoutez les vôtres
  1. 1
    Audrey

    Coucou !
    Moi aussi je suis une lève tôt (et couche tôt) ! J’aime bien ce rythme car c’est celui avec lequel je me sens le moins fatiguée.
    Je fais mon « miracle morning » à ma sauce, me manque par contre une petite partie sport. Je ne suis pas du tout sportive, mais je pense que je vais me lancer prochainement dans le yoga de façon soft pour faire du bien à mon corps (qui en a grand besoin) !
    Bisous

    • 2
      Eliz

      Hello Audrey !

      Oui je te conseille vivement le sport ! Je vois bien la différence entre les matins où j’en fais et ceux où je n’en fais pas. C’est sur que ça va faire du bien à ton corps, mais meme les bénéfices sur le mental sont énormes !

      Bisous 🙂

  2. 3
    Clarisse - Pipelette & Gambettes

    Justement une réflexion que je mène depuis quelques temps ; un peu dure à mettre en application cela dit. Je trouve que d’avoir le soleil qui se lève tôt avec soi aide beaucoup. L’été dernier en Corée je me réveillais presque systématiquement à 4h30 (bon par contre je me rendormais …)
    Lors de l’écriture de mon mémoire j’avais mon réveil entre 7h et 7h30 et j’y voyais une vrai différence sur mon moral (qui en avait bien besoin en cette période ^^) ; dans l’idéal j’aimerai conserver ce rythme, mais je l’ai complètement perdu cet été parce qu’en France si tu te couches à 22h t’es une mémé ><
    Ta routine ressemble à ce que j'aimerai dans l'idéal – notamment de me restreindre sur l'utilisation de mon téléphone !

    • 4
      Eliz

      Pour la mise en application, je trouve que commencer doucement (15 minutes plus tôt pendant une semaine et ensuite tu rajoutes 15 minutes jusqu’à ton « heure cible ») aide beaucoup à rendre ça plus simple !
      Après, oui, c’est vrai que quand je suis en France, je me lève à 9h, me couche à minuit minimum, j’ai du mal à tenir le rythme ! Mais je vois l’effet négatif que ça a sur mon moral donc je t’avoue que j’ai hâte de reprendre ma petite routine à la rentrée ^^
      Mais le plus difficile c’est de ne pas se rendormir quand le soleil te lève à 4h30 😉

Quelque chose à ajouter ? :)