Blog

COVID-19, vacances et lassitude

Bon… J’étais bien partie sur cette idée d’un article par semaine et puis, je ne sais pas ce qu’il s’est passé. J’ai sauté un samedi et je me suis flagellée. C’est pas grave, ça ira mieux samedi prochain. Je suis en vacances, alors je vais faire un point sur notre chère amie la Covid et la lassitude qui commence à arriver. Ou peut être que la lassitude a laissé place à une sorte de désespoir presque comique.

Rencontrer des gens au Koweït

Si vous me lisez depuis un petit bout de temps, vous savez que je suis venue au Koweït toute seule. Et si vous ne le saviez pas, voilà qui est dit : je suis venue au Koweït toute seule. Pas de mari, pas d’enfants. Simplement ma valise et moi, prêtes à démarrer une nouvelle vie au Koweït. Je suis heureuse d’être célibataire, mais ça ne m’a pas empêché de me pencher sur la question : comment rencontrer des gens au Koweït ?

Bye bye la bicoque, hello la maison !

Les travaux continuent en Normandie. Bien que je ne sois pas sur place, mon père dirige les travaux d’une main de maître. Il m’appelle, me tient au courant, va faire des visites de chantier. Pour faire simple, il est certainement encore plus investi que je ne l’aurais été si j’avais été là !

Le drame de la page blanche

Chaque personne qui tient un blog, une chaîne YouTube ou un compte Instagram vous le dira. Il faut planifier. Il faut avoir, dans ses tiroirs, du contenu « qui passe partout » pour ces jours où on a rien à dire. J’ai réfléchi toute la semaine à l’article que je voulais écrire aujourd’hui. Finalement, ça ne s’est pas passé comme prévu.

Et bonne année ?

Je suis passée en 2021 dans le désert. Autour d’un feu, à regarder les feux d’artifice. C’était calme et inhabituel. Et très agréable. Avant tout, laissez moi vous souhaiter une belle nouvelle année. J’espère qu’elle sera pleine de joie. J’espère qu’elle vous gardera en belle santé.

Premier Noël au Koweït

Avant de commencer cet article, je vous souhaite un Joyeux Noël et de belles fêtes de fin d’année, malgré le contexte actuel.

Depuis un petit nombre d’années maintenant, j’essaye de faire quelque chose de nouveau tous les ans. Ça peut être un voyage dans un nouveau pays, une nouvelle façon de voyager ou une réussite personnelle. Cette année 2020 m’aura marquée parce que c’est l’année où j’ai acheté une maison. Mais c’est aussi mon premier Noël au Koweït.

COVID-19, expatriation et résilience

Bon… Quelques semaines sans poster, ça commence à faire long. J’étais un peu occupée, à me créer une routine, à revenir au Koweït de la meilleure des manières et à accepter la situation.

Le retour a été particulier, mais pas désagréable. Une fois sortie de la quatorzaine, une fois que le quotidien a repris le dessus et une fois que les habitudes se sont ancrées de nouveau… La vie a été facile.

Je n’aurais certainement jamais la réponse à cette question mais, est-ce le Koweït qui rend les choses faciles ou est-ce que je suis capable de faire preuve de bien plus de résilience que ce que j’imaginais ?